Catherine MANGANO

Canaliser le souffle par la respiration consciente

 

« Poser sa conscience sur sa respiration. »

 

Pourquoi ne respirons-nous pas correctement naturellement? Pourquoi devons-nous apprendre cette technique de respiration, cette gestion du souffle ? La maîtrise du souffle est libératrice car elle permet de contrôler la respiration et non de la subir. Pour y parvenir, un parcours de reconnaissance s'ouvre par la prise en compte des trois dimensions de l'Etre: le Corps sonore, le Cœur chantant et l'Esprit résonant. Poser sa conscience sur sa respiration rétablit le calme mental propice à la connexion émotionnelle dans la projection de  la voix dans l'ici et maintenant de l'instant présent.

 

 

Avant d’inspirer, il est recommandé de se détendre mentalement pour être dans la bonne posture sans créer de tensions physiques.  Le corps ne doit pas être trop relâché et garder les jambes tendues pour rester tonique. Il faut juste laisser retomber les épaules et avoir les muscles abdominaux mous au moment de l’inspiration. Une courte dilatation de la sangle abdominale suffit pour que le diaphragme ventile discrètement les poumons. Pendant l’expiration, vider profondément la cage thoracique en exerçant une pression des muscles abdominaux, dorsaux et fessiers.

 

La main est posée sur le diaphragme de façon à accompagner consciemment son mouvement vers le haut en gonflant la sangle abdominale dans une courte inspiration.  Ainsi, il est possible de rester  en apnée quelques secondes avant d'émettre le son sans perdre de sa dynamique à l'attaque de la note pour le faire durer dans un souffle continu.

 



04/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres