Catherine MANGANO

Harmonisation globale corps-coeur-esprit par le YOGA DE LA VOIX

 

 

masque harmonique.JPGHARMONISATION GLOBALE CORPS-COEUR-ESPRIT PAR LE YOGA DE LA VOIX

 

Notre voix nous éclaire sur nous-mêmes. Elle nous apporte sa lumière  pour nous révéler toute notre potentialité à accomplir autant sur le plan artistique, créatif que sur le plan humain. Elle nous met sur la voie de notre vérité intérieure. C'est un outil puissant de transformation vers un changement profond par l'acceptation de nos qualités comme de nos faiblesses. Elle nous révèle notre état intérieur d'harmonie ou de non-harmonie et nous amène à nous accorder au diapason de l'harmonie universelle. Notre voix, chant ou prière, célébration ou action de grâce, nous fait vibrer à l'unisson avec les dimensions les plus élevées de l'univers. Elle est le pont vibratoire qui relie les dimension visibles et invisibles et nous fait communiquer avec tout l'univers;  elle est le point de connexion entre notre corps et notre esprit et nous relie à notre partie secrète, notre facette cachée libre et vraie.  Parce que notre voix est l'expression de nos ressentis, de nos sentiments, de nos idées mais aussi de nos émotions,  elle ouvre la porte du cœur et libère en toute l'énergie d'amour que nous avons en nous.

 

Notre voix exprime notre état intérieur. Si nous sommes perturbés, notre voix est serrée, crispée, coincée dans la gorge;  si nous sommes paisibles, notre voix s'ouvre et laisse passer le souffle, l'énergie émotionnelle, et son timbre libère toutes ses fréquences harmoniques qui en font le caractère unique et exceptionnel.  Plus, nous parvenons à nous détendre tout en restant tonique, en état d'éveil,  plus notre voix dévoilera tout son potentiel artistique créatif à travers la richesse de sa palette émotionnelle. Nous ne sommes pas vraiment conscient de notre état intérieur d'harmonie ou de non-harmonie.  Les  situations conflictuelles  nous coupent de nous-mêmes mais aussi de notre entourage. Nous ressentons un sentiment de perte de sens, de confusion, de chaos à cause d'un excès de tension qui génère du stress, du trac avant de se produire sur scène ou de prendre la parole en public.  Nous manquons d'assurance et le doute nous fait hésiter, nous perdons nos moyens. Dans ces moments-là, par réaction, comme nous nous sentons tiraillés entre des pensées et des sentiments contradictoires,  cela aboutit  parfois à des actes regrettables qui ont été précédés par des paroles tout aussi regrettables. L'abandon est souvent le résultat d'une situation que nous ne parvenons plus à supporter et nous optons pour cette solution pour y mettre fin. Dommage. Lâcher-prise, ce n'est pas abandonner… bien au contraire. Lâcher-prise demande juste de la respiration, prendre le temps de se poser pour souffler. Lorsqu'on se donne un peu d'espace, la détente s'annonce et l'envie revient tout de suite avec la confiance retrouvée.

 

1 - L’autodiagnostic met la voix sur les résistances émotionnelles.

Les problèmes de justesse, de mise en place rythmique sont les plus courants lorsqu'on apprend à chanter. La technique vocale traditionnelle, classique apporte des clés par la gestion du souffle et le placement de la voix mais il peut arriver que le problème persiste et que la personne abandonne faute de solution. Passer par la vocalisation des sons-réflexes, des interjections est une voie nouvelle pour débloquer la voix de la façon la plus naturelle qui soit, la plus simple en retrouvant le chemin de sa vérité. L'idée est de vocaliser sur les sons-réflexes, les interjections en exprimant l'émotion correspondante. La personne est amenée à faire un parcours de reconnaissance à travers ses émotions à la découverte de sa facette cachée pour la mettre en lumière par sa voix. En effet, chaque personne réagira différemment en fonction des sons-réflexes qu'elle vocalisera. Elle peut libérer sa musicalité naturelle spontanément comme elle peut avoir du mal sur certaines interjections et pas sur d'autres ouvrant ainsi des pistes d'exploration pour comprendre pourquoi et comment y remédier.

 

Les vocalises harmoniques des voyelles sacrées sont comparables à des aiguilles d'acupuncture qui réveillent les points névralgiques, qui sont autant de tensions physiques, émotionnelles et psychiques,  afin de les identifier par un autodiagnostic.  Cette mise en lumière s'ouvre sur une prise de conscience, sans laquelle la personne reste dans l'auto-censure et le déni. Il est nécessaire de prendre en compte ce qui ne va pas pour pouvoir aller mieux ensuite.  L'acceptation de l'état des lieux, tel qu'il se présente à l'écoute de sa voix dans une première tentative de vocalises harmoniques doit être reçu comme un encouragement car c'est un premier pas qui nous entraîne vers toujours plus de compréhension, vers toujours plus de  lâcher-prise. Les émotions, retenues jusque-là, se relâchent peu à peu dans un sentiment de reconnaissance qui n'est pas sans provoquer de profonds bouleversements intérieurs. Comme on dit, ça chamboule. Mais il faut passer par ce chemin-là pour reprendre ensuite la vocalisation de la voyelle sacrée qui laisse mieux passer le souffle, l'énergie et le son en libérant progressivement toutes les fréquences harmoniques de la voix; c'est la phase d'auto-harmonisation.

 

L'identification du blocage émotionnel est le point de départ du processus d'harmonisation. Il permet à la personne de reconnaître qu'elle rencontre une difficulté pour vocaliser un son-réflexe et pas un autre et cela l'amène à s'interroger pourquoi l'un et pas l'autre, en quoi réside la différence? Existe-t-il un lien entre le son et le sens? Toutes ces questions vont porter sa réflexion et stimuler son attention pour aller chercher des réponses ailleurs que dans la voix à proprement parler mais dans ce qu'elle exprime sur le plan émotionnel à travers le sens qu'elle donne au son-réflexe, l'interjection. Par recoupement avec des situations passées vécues plus ou moins harmonieusement et dont elle avait totalement perdu la trace, elle va découvrir que certaines blessures qu'elle croyait guéries continuaient à la faire souffrir de façon sourde, assourdie. Cette prise de conscience est l'occasion de mettre des mots sur cette souffrance passée, de la reconnaître ainsi, pour passer à la remise en phase au présent par une reprogrammation neuro linguistique (PNL).

 

Une mémoire traumatique se fait entendre à travers la voix lorsqu'une personne n'arrive pas à se laisser aller à chanter tout naturellement.   

Cela se complique en elle mais elle ne sait pas pourquoi. L’identification de cette  difficulté est nécessaire pour pouvoir se rendre compte que quelque chose ne va pas en elle dès qu'elle essaie de chanter.   Elle ne peut pas passer à côté de ce qu'elle ressent et c'est sous la poussée de cet  aiguillon  qu'elle  accepte d'ouvrir le couvercle pour mettre en lumière les zones  d'ombres qui protègent cette mémoire traumatique.  Les souffrances anciennes sont enregistrées dans notre subconscient comme dans la boite noire d’un avion. Cette remontée à la surface entraine ensuite une plongée dans la profondeur de la personne pour remonter dans le temps et l'espace au moment où le choc s'est produit entraînant une cassure intérieure.   

 

Une mémoire traumatique est une trace laissée par une expérience douloureuse qui s’est produite dans le passé et qui se prolonge (par erreur) dans le présent. La personne continue d’en souffrir à son insu et se persuade qu’elle va bien. Elle pense que le problème est réglé depuis longtemps et ignore qu’il reste en souffrance dans les profondeurs de son inconscient.  Elle refuse ce qu’elle ne peut supporter, ce qui nourrit un état de frustration qui la bloque et déclenche, en période de saturation, une crise libérant une énergie  d'une extrême violence que la personne ne comprend pas, ne s’explique pas et qu’elle refoule avec encore plus d'énergie dès qu’elle en retrouve la force. Cette mémoire traumatique n’est pas sans effet sur sa façon de communiquer avec les autres. Elle peut se sentir en retenue dans certaines conditions et pas dans d’autres, sans explication rationnelle, sans raison.  

 

Cette zone d’ombre plonge la personne dans la perplexité et augmente son stress car son incompréhension face à elle-même grandit, ce qui développe le sentiment de perte d’identité, de confiance en soi et produit un manque d’assurance qui la fait douter et l’amène à se replier sur elle-même, à reculer devant toute initiative, toute décision qui l’engagerait vers l’inconnu. Mettre en lumière les mémoires traumatiques demande un outil susceptible de capter des informations très subtiles, sous la forme d'ondes et de vibrations telle que la voix les fait passer tout particulièrement lorsqu'elle change de langage est passe de la parole au chant.  Il faut une précision chirurgicale pour que cet instrument atteigne le "point sensible" afin de  raccorder la personne à elle-même et dont elle s'est coupée à la suite du choc traumatique. 

 

2 - La reprogrammation positive par la parole

La personne reformule au présent la situation   telle qu’elle voudrait qu’elle soit ici et maintenant en se visualisant  par le biais de l’imaginaire. Le cerveau ne faisant pas la différence entre le virtuel et le réel, un nouveau paramétrage de la personne la met en phase avec sa nouvelle réalité.   Il ne suffit pas de dire : «  Je vais bien » pour que par un coup de baguette magique, une vague de bien-être nous enveloppe dans une sensation de sérénité et de plénitude. Cependant, nous commençons par affirmer ce qui n’est pas encore une réalité mais qui le deviendra si nous persévérons dans cette obstination à croire au pouvoir créateur de la parole positive. Cette méthode met en pratique le pouvoir magique de la résonance en attirant à nous une énergie de même nature que celle que nous émettons et qui se met en mouvement à travers la vibration sonore de la voix.

 

Le pouvoir magique de la résonance de la voix peut transformer notre perception de nous-mêmes et permettre un changement radical vers un mieux-être avec soi-même, en éprouvant du bien-être en étant soi-même. La projection d'images mentales et la pensée créatrice participent à la libération de la voix par la reprogrammation positive dans l'ici et maintenant (PNL) des espaces émotionnels en souffrance. Les vocalises harmoniques des voyelles sacrées donnent l'occasion d'exécuter un parcours de reconnaissance à l'intérieur des mémoires (traumatiques résiduelles et karmiques) pour les réveiller et les mettre en lumière dans une prise de conscience libératrice.   Ce retour à la source de la voix permet de remonter depuis l'effet jusqu'à la cause dans un chemin de retour à soi.

 

3- L’auto-harmonisation par la voyelle sacrée fait lâcher la résistance.

Les voyelles sacrées YoU, YO, YI, Yé, YA sont des sons  naturels qui trouvent leur origine dans les sons-réflexes qui expriment nos ressentis physiques, émotionnels, psychiques dans notre globalité Corps-Coeur-Esprit.

 

Les interjections sont des sons-réflexes 

Les sensations physiques agréables ou désagréables ainsi que les ressentis émotionnels s'expriment à travers la voix par des sons réflexes. Ces sons réflexes sont naturels, spontanés et échappe au contrôle du mental car ils sont indépendants de la volonté de la personne.  Selon les circonstances, heureuses ou malheureuses, ces sons-réflexes se libèrent dans  l''expression du visage en produisant des interjections : Hou! pour la tristesse, Ho! pour la colère, Hi pour le plaisir, Hé? pour le questionnement, Ha! pour la joie.  Ces sons primitifs et instinctifs représente le langage universel des origines par lequel s'exprime tous les nourrissons de la Terre avant d'apprendre à parler.

 

Le lien direct entre l’expression des émotions et l’expression du visage permet de  produire de façon instinctive, par réflexe,  ces sons-réflexes à travers la voix. L'expression des émotions telles que la tristesse, la colère, le plaisir, le questionnement, la joie, lorsqu'elle s'expriment par les sons-réflexes que sont les interjections sont des gestes vocaux naturels qui vibrent dans les résonateurs du visage pour libérer leur fréquence harmonique. Il suffit d'être sincère, authentique et le placement des voyelles sacrées se fait naturellement dans le masque. 

 

1- Une amie m'annonce son départ et cela m'attriste car cela met un terme à notre relation. J'accuse le coup en me repliant sur moi-même, en baissant la tête, en plissant les yeux, en serrant les lèvres et cela produit un son-réflexe, l'interjection : Hou! qui libère l'énergie émotionnelle correspondant à mon ressenti : la tristesse. Un soupir de tristesse laissera échapper un Houuu... Ce son est en relation directe avec l'expression du visage, la mimique : les yeux un peu baissés, la lèvre inférieure légèrement rentrée, ainsi qu'une attitude intérieure de repli qui peut aller jusqu'à une entrée en état de recueillement ou méditatif.

 

2- Une personne se fait menaçante et je l'identifie comme potentiellement dangereuse pour moi. Je me redresse et m'arrondit pour esquiver une attaque et mon visage se fait menaçant et mes joues se gonflent, mes yeux s'exorbitent et cela produit un son-réflexe, l'interjection :Ho! qui libère l'énergie émotionnelle correspondant à mon ressenti : la colère. Cette interjection coupe court à tout type d'agression car son effet est d'impressionner et de faire peur à qui nous fait peur pour le repousser et écarter la menace qu'il représente pour notre tranquillité voire notre survie. Ce son est produit par le souffle expulsé dans l'expression du visage que prend la personne pour intimider l'intrus. Elle va prendre une mimique qui doit impressionner l'entourage, lui faire peur et montrer sa force, sa puissance. Les  sourcils se froncent, yeux , les lèvres s'arrondissent, les pommettes remontent.

 

3- Une personne me plait et je souhaite l'approcher. Mon visage se fait le plus agréable possible en lui souriant et cela produit un son-réflexe, l'interjection: Hi! qui libère l'énergie émotionnelle correspondant à mon ressenti :  le plaisir. Si la personne est dans une attitude amicale et bienveillante, et qu'elle souhaite plaire à qui lui plait, son visage va être illuminé par un large sourire, qui laisse passer un souffle de séduction qui sous l'énergie émotionnelle du plaisir se transforme en Hi! et déclencher des salves de rires.

 

4- Une personne m'intéresse et je veux en savoir plus sur ses goûts et ses idées. Cette envie me pousse à l'amener toujours plus loin dans ses confidences et mon visage se fait interrogatif et cela produit un son-réflexe, l'interjection : Hé?" qui libère l''énergie émotionnelle correspondant à mon ressenti : le questionnement. Un étonnement soudain fera entendre un son interrogatif qui exprimera notre questionnement Hé?! Les sourcils se sont légèrement arqués, dilatant les ailes du nez, dans une attitude intérieure d'ouverture, d'interpellation et d'investigation vers l'extérieur.

 

5-  Une personne me communique des informations et  mon visage boit ses paroles en écarquillant les yeux et en ouvrant la bouche et cela produit un son-réflexe, l'interjection :  Ha! qui libère l'énergie émotionnelle correspondant à mon ressenti :  la joie. Une décharge de soulagement, lorsqu'on obtient satisfaction après une certaine attente est un jaillissement, une libération de tout son visage dans un relâchement musculaire, la bouche, les yeux grands ouverts pour laisser exploser sa joie. 

 

Ces cinq émotions principales ou racines animent notre vie émotionnelle. Nous parlons tous ce langage instinctif et primitif d'avant le langage, car il est universel et originel.  Cependant, nous l'avons oublié car, avec l'emprise du mental qui nous incite à masquer ce que nous pensons ou ressentons pour ne pas nous fragiliser face à la menace potentielle que représente les autres personnes. Cependant, nous nous sommes progressivement déconnectés de cette expression naturelle en nous verrouillant à triple tours. Pour exprimer l’émotion, la  peur de dévoiler ses sentiments est un obstacle à dépasser.  La transparence est souvent vécue comme une fragilisation aux yeux des autres et son refus crée les résistances qui empêchent le lâcher-prise; le visage reste inexpressif comme un masque de cire et l'émotion ne passe pas, la voix ne s'ouvre pas. La volonté de "bien faire" et la peur de l'échec créent un déchirement intérieur  à l'origine des tensions  physiques, émotionnelles et mentales qui retiennent la voix prisonnière de la gorge. Par le lâcher-prise et le ressenti sincère, dans la vérité de l'expression,  la mimique du visage libère et ouvre dans les résonateurs du masque les précieuses fréquences harmoniques de la voix qui retrouve sa musicalité naturelle. C'est par un retour à cette expression instinctive et primitive de nos émotions par les interjections que nous pouvons revenir à notre source commune. Cela aura pour effet de rétablir le contact avec nous-mêmes mais aussi avec notre entourage. Selon la façon dont la personne parvient à exprimer ce qu'elle ressent (tristesse, colère, plaisir, questionnement, joie), elle arrivera plus ou moins naturellement à laisser passer l'émotion dans sa voix, libérant ainsi toute la richesse du spectre des fréquences harmoniques qui apporte à chaque timbre dans son caractère unique et exceptionnel toute sa sensibilité, sa profondeur, sa puissance. 

 

Les voyelles sacrées viennent des interjections

Ces cinq interjections sont le  langage universel et originel des émotions. L'apposition du Y produit les voyelles sacrées YoU , YO, YI, Yé, YA.  Le Y est un caractère de l'alphabet à la fois consonne et voyelle, produit la voyelle sacrée et l'investit de son pouvoir d'harmonisation.  De plus, la lettre Y correspond à la lettre Yod de l'alphabet sacré hébraïque qui signifie : le germe mais aussi la main. Cela signifie qu'elle contient une énergie potentielle (le germe) qui va se libérer (la main du semeur).  Phonétiquement, la lettre Y va mouiller la voyelle ordinaire (a, e, i, o, u)  pour lui retirer son côté guttural en accentuant le passage le passage d'une syllabe à deux syllabes  : hiyou, hiyo, hiyi, hiyé,  hyia. La pratique des vocalises harmoniques des voyelles sacrées agit directement sur les tensions émotionnelles produites par la peur de l'échec, le trac, le stress amplifiés par la volonté d'obtenir un résultat, d'être le meilleur et de briller. Ainsi, pris dans les contradictions égotiques où s'affrontent et se déchirent, volonté de puissance et manque de confiance, l'artiste-interprète est amené de plus en plus à combiner à la technique vocale traditionnelle une approche personnelle de développement intérieur, voire s'engager sur une voie spirituelle en dehors de toute religion, de toute croyance à la découverte de lui-même à travers sa voix. 

 

L'interjection se transforme en voyelle sacrée par le passage de la consonne H  au  Y . Ce caractère de l'alphabet a la particularité d'être à la fois une consonne et une voyelle et sur le plan phonétique "mouille" la voyelle en créant un phonème composé de deux syllabes qui phonétiquement produit le son Hi YoU, Hi YO, Hi YI, HiY é, Hi YA .   Prononcer Hi You, Hi Yo, Hi Yi, Hi Yé, Hi Ya pour bien articuler les deux temps de la voyelle sacrée; le 1er  temps de la projection du souffle avec le Hi propulsé par la poussée du diaphragme  et qui diffuse l'énergie émotionnelle dans la voyelle puis la libère dans le son de la voix à travers l'ouverture des fréquences harmoniques du Y combiné au oU, O, I, é, A selon chaque voyelle sacrée. 

 

1- La vocalisation de la voyelle sacrée YoU  dissipe les tensions liées au sentiment de solitude, d'exclusion, d'isolement entraînant des états dépressif, dont l'émotion non harmonisée est une tristesse refoulée, refusée et donc inexprimée. Elle est en résonance énergétique avec le 1er centre d'énergie Racin pour harmoniser des états de dépression et de fatigue chronique

 

2- La vocalisation de la voyelle sacrée YO dissipe les tensions liées au sentiment d'agression, de persécution où l'on se croit pris pour cible de toutes les attaques, dont l'émotion non harmonisée est une colère refoulée, refusée et donc inexprimée. Elle est en résonance énergétique avec le 2ème centre d'énergie  Sacrum pour harmoniser des état d'irritabilité et d'hyper activité.

 

3- La vocalisation de la voyelle sacrée YI dissipe les tensions liées au sentiment de trahison, de tromperie, où l'on ne peut plus donner sa confiance et son amitié sans craindre d'être manipulée; dont l'émotion non harmonisée est une difficulté à ressentir du plaisir, à avoir envie de faire plaisir et de se faire plaisir. Elle est en résonance énergétique avec le 3ème centre d'énergie  Plexus Solaire pour harmoniser des états de frustration et de refoulement des désirs.

 

4- La vocalisation de la voyelle sacrée est propice pour dissiper les tensions liées au sentiment de surmenage, de déconnexion où l'on se sent dépassé par les évènements et incapable de gérer les situations, dont l'émotion non harmonisée est une difficulté à emmagasiner de nouvelles informations car on se sent saturé et cela crée un climat anxiogène où la personne se ferme et coupe toute communication.

Elle est en résonance énergétique avec le 4ème centre d'énergie Cordial pour harmoniser des états d'anxiété et de surmenage où la personne ne peut plus se projeter dans l'avenir.

 

5- La vocalisation de la voyelle sacrée YA est propice pour dissiper les tensions liées au sentiment d'insatisfaction, car on ne trouve pas ce que l'on veut, mieux on ne sait plus ce que l'on veut, et au final on ne veut plus rien, dont l'émotion non harmonisée est un impossibilité à ressentir de la joie lorsqu'on vit une situation heureuse qui devrait nous combler, où on finit par ne plus se rendre compte que le bonheur est là à portée de cœur mais on ne le voit plus. Elle est en résonance énergétique avec le 5ème centre d'énergie "Laryngé" pour harmoniser des états d'indécision, de manque de confiance en soi et en les autres, et une incapacité à prendre des décisions, à faire face à ses engagements, à ses promesses.

 

Les voyelles sacrées YoU, YO, YI, Yé, YA réveillent les résistances refoulées qui sont à l’origine des tensions physiques, émotionnelles, psychiques  et bloquent la voix en l’empêchant d'exprimer ses ressentis émotionnels librement. La résistance crée un serrement qui produit une distorsion de la voix. Cette dissonance est accompagnée par un ensemble de réactions symptomatiques (sensation de malaise, de vertiges, d’étouffement, picotements, agacement, impatience, découragement, fatigue, etc.). Autant de signes qui informent la personne sur un mal-être jusque-là imperceptible.  

 

Exprimer nos émotions pour libérer l'émotion. 

La voix qui chante est l’expression de nos émotions. Il ne faut pas se contenter de les  conceptualiser intellectuellement, mais de les ressentir au plus profond de nous-mêmes avec sincérité pour les faire passer et les partager avec le public.  La libération vient du lâcher prise, de l'acceptation d'être tout simplement qui nous sommes et c'est cela qui touche l'auditeur. Notre voix se fait l'écho de notre vérité intérieure, de nos joies, de nos peines, de nos révoltes, de nos désirs, de nos questions en attente de réponse. 

 

Quand on parle d’émotions, on sous-entend généralement qu’elles sont négatives. On pense tout de suite à la colère pour exprimer sa révolte face à l'injustice; à la tristesse devant le sentiment d'isolement, d'abandon, de solitude; à l’inquiétude devant l'avenir, au doute, devant ses possibilités de résoudre les difficultés, de régler les problèmes; à la perte de confiance en soi et à la tentation de la démission, du refus de s'engager dans l'action.  Et pourtant, chacun aspire à trouver en soi la paix intérieure pour se ressourcer et renouer avec ses racines afin d'y puiser la force tranquille pour affronter l'épreuve et surmonter l'obstacle; trouver les mots pour  remercier demande d'éprouver de la gratitude et de la  reconnaissance devant le soutien et le réconfort amical pour y parvenir; sans cela comment s'émerveiller des mystères de l'univers, avoir la soif d'apprendre pour chercher à les découvrir; comment s'enthousiasmer et être animé de cette joie de vivre qui pousse au partage, au bonheur? Il n'est pas si facile de se passer du contrôle du mental du: "je veux bien faire" pour atteindre ce lâcher-prise émotionnel du : " je ressens sincèrement". 

 

Découvrir sa voix à travers l’expression chantée de ses émotions est un parcours  jonché de résistances. L'envie de bien faire est un frein puissant pour retenir la voix prisonnière.  Comment libérer notre musicalité naturelle sous une telle pression? L'attente d'un résultat nous empêche de  nous laisser aller pour chanter dans la spontanéité du ressenti émotionnel.  Accepter ce lâcher prise dissoudra aussitôt les tensions et débloquera les résistances qui empêchent l'émotion de s'exprimer librement et emprisonne la voix dans la gorge.  Dès que l'on se met à analyser, on perd la spontanéité. L'intégration de la  technique vocale par les vocalises harmoniques  peut déstabiliser l'apprenti chanteur. Pendant cette période intermédiaire, il perd ses anciens repères pour en acquérir de nouveaux. Cette étape décisive le poussera  jusque dans ses derniers retranchements, jusqu'au point de rupture avec ses résistances. Ne pas perdre courage et poursuivre  même si les résultats ne sont pas encore là. Les automatismes s'installent à partir des erreurs corrigées et non en réussissant du premier coup l'exercice. L'humilité de reconnaître ses défauts est la première étape à franchir pour cesser de les reproduire. Lâcher prise avec la volonté de bien faire est la clé qui ouvrira la porte de sa vérité intérieure. 

 

Laisser passer l'Emotion dans la voix, n'est pas tout un art, c'est un apprivoisement qui demande du temps et de l'engagement de la part de la personne qui s'est offerte à cette démarche.   Découvrir se propre musicalité, ne demande pas d'avoir du génie, ni un talent particulier pour la musique ou le chant. Chaque individu est doué de cette capacité, mais il ne le  sait peut-être pas assez pour s'en convaincre. Pour cela, il doit en faire l'expérience intime et profonde et la renouveler pour que le sillon se grave en profondeur jusque dans les méandres de sa psyché.  Sur ce chemin de découverte de sa propre créativité, le plaisir est la réponse à l'invitation du chant!

 

Le lien de résonance entre la voyelle sacrée et le centre d'énergie correspondant permet d'harmoniser par la voix les perturbations émotionnelles ou psychiques afin de libérer les mémoires traumatiques et de débloquer les freins qui nous empêchent d'évoluer dans notre vie. 

 

Chacune des cinq voyelles sacrées  est en résonance énergétique avec chacun des cinq premiers centres d’énergie.  Les cinq premiers centres d’énergie offrent  un tableau de correspondance  très précieux pour, par la suite, pouvoir identifier l’origine du blocage. Une tension est signalée par une difficulté pour vocaliser une voyelle sacrée donnée. Des résistances apparaissent sous la forme de nervosité, de serrement de gorge, de sensation d'étouffement, de refus parfois avec la sensation d'un obstacle impossible à surmonter. La correspondance entre la voyelle sacrée et le centre d'énergie donne des indications pour ouvrir le dialogue avec la personne et la guider vers la zone sensible qui est " réveillée" par la voyelle sacrée.   Mettre des mots sur les maux par la parole dans en premier temps aide à relâcher ensuite, progressivement, les tensions émotionnelles avant de reprendre la vocalise de la voyelle sacrée en souffrance.

 

L’ensemble des cinq voyelles sacrées propose une grille de lecture qui permet d'identifier l’émotion en souffrance. 

La résonance  énergétique des cinq voyelles sacrées en lien avec les cinq premiers centres d'énergie permet d'agir sur les dissonances énergétiques pour les harmoniser. Les tensions physiques, les résistances émotionnelles, les blocages psychologiques produisent des dissonances vibratoires qui s'entendent dans la voix d'une personne qui se traduisent par des difficultés pour chanter et qui  limitent son potentiel vocal mais aussi son rayonnement individuel.

 

Les mémoires traumatiques entretiennent ces dissonances parce qu'elles génèrent un état chronique de mal-être, de fatigue générale, de dépression ou d'irritation, d'anxiété, de frustration.   A la suite d'un choc,  la mémoire traumatique est refoulée dans l'inconscient mais reste active de façon latente; elle resurgit lors de crises devant lesquelles la personne se sent impuissante car elle ne comprend pas ce qu'il lui arrive et ne sait pas comment faire pour régler le problème.  Elle ignore que sa voix est un passage secret qui lui permet d'atteindre cette zone sensible et en soigner les blessures invisibles.

 

La voyelle sacrée YoU est en résonance vibratoire avec le  1er chakra Racine

 

Chakra racine.jpg

 

Relance de l’énergie vitale, circulation du sang et libido.

Les glandes surrénales régulent le stress par la production d’adrénaline

fa4 / rouge 

Espace relationnel : espace d’intimité  

Energie émotionnelle : tristesse 

Harmonisation des états dépressifs en développant la capacité à s’isoler pour se ressourcer. 

Fréquence harmonique : Médium Basse 

Qualité vocale : profondeur

  

La voyelle sacrée YO est en résonance vibratoire avec le 2ème chakra Sacré

2 chakra sacré      JE SUIS ENERGIE.png

 

Assimilation – élimination. Les reins (lieu où est stockée la réserve d’énergie Jing (corps). Gros intestin qui faut monter le yang pour libérer le QI. Glandes sexuelles régulent le désir par la production de testostérone, œstrogène, progestérone. L’hérédité et l’information génétique.

 mi4 / oranger

Espace relationnel : espace de sécurité

Energie émotionnelle : colère

Harmonisation des états d’irritabilité en développant la capacité à affronter ses propres résistances. 

Fréquence harmonique : médium 

Qualité vocale : force

 

La voyelle sacrée YI  est en résonance vibratoire avec le  3ème chakra Solaire

Chakra solaire.jpg

 

Système digestif : estomac, vésicule, rate, foie. Le pancréas régule le glucose (diabète) par la production d’insuline.

Energie émotionnelle QI (Cœur). Développement de la personnalité par l’estime de soi et l’image que l’on renvoie aux autres.

ré4 / jaune

Espace relationnel : espace de convivialité

Energie émotionnelle : plaisir

Harmonisation des états d’insatisfaction en développant la capacité à offrir- recevoir

Fréquence harmonique : Aigüe

Qualité vocale : Brillance

  

La voyelle sacrée Yé est en résonance vibratoire avec le 4ème chakra Cordial

Chakra cordial.jpg

 

Système immunitaire (circulatoire, respiratoire) péricarde. La timosine du thymus régule la production des lymphocytes.

do4 / vert

Espace relationnel : échange 

Energie émotionnelle : questionnement 

Harmonisation des états d’anxiété en développant la capacité à se mettre à l’écoute des autres 

Fréquence harmonique : médium aigu 

Qualité vocale : légèreté

 

La voyelle sacrée YA est en résonance vibratoire avec le 5ème chakra Laryngé

Chakra laryngé.jpg 

Parole, communication (canal respiratoire, canal alimentaire). La tyroïde régule avec la production de calcium, la température du corps (chaud/froid) et les humeurs (excitation/apathie). 

 si3 / bleu

Espace relationnel : partage

Energie émotionnelle : joie 

Harmonisation des états de doute en développant la capacité à affirmer ses engagements et à les tenir. 

Fréquence harmonique : basse 

Qualité vocale : amplitude

 

Les 5 voyelles sacrées sont en résonance avec le 6ème centre Frontal

 

6 Chakra frontal  JE SUIS ENERGIE.jpg 

Coordination des sensations et des émotions à travers l'expression du visage (la mimique) dans l'union en Soi du Souffle-Energie-Son :  

L’hypophyse produit les neuro-hormones. Glande pinéale : système nerveux central Transformation de l’énergie  émotionnelle (QI) en énergie spirituelle (Esprit) Shen.

 

Les 5 voyelles sacrées sont en résonance avec le 7ème centre Coronal

 

7 Chakra coronal  JE SUIS ENERGIE.jpg

 

Glande pinéale, épiphyse (action globale sur tout l’organisme). Accomplissement de soi. 

 

 

Le chant des voyelles sacrées fait l'union en Soi du Corps et l'Esprit en libérant l'énergie du Coeur, c'est un Yoga de la voix.

 

Par la pratique des vocalises harmoniques des voyelles sacrées,  le mental  cesse progressivement d'imposer son pouvoir absolu et l'esprit devient résonant et non plus raisonnant. Le chant du coeur se met à couler de source avec fluidité et créativité dans une expression libre et vraie, tandis que le corps fait vibrer et résonner chaque fréquence  harmonique de la voix comme dans une cathédrale. 

 

Ce chemin de retour au Soi est un parcours de reconnaissance à travers nos émotions pour exprimer l'Emotion par notre voix. En retrouvant notre état d'unité intérieure,  nous rétablissons notre état naturel d'harmonie en résonance avec l'Energie Universelle de vie pour nous y ressourcer et y puiser notre inspiration et notre créativité afin d'accomplir toute la richesse de notre potentialité à la fois artistique et humaine.

 

 

 

 



10/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres